Partagez|

London Thriller

avatar
HarlequinMJ

Messages : 250
Date d'inscription : 24/04/2011

Mon image

Voir le profil de l'utilisateur http://after-tea.bbfr.net
MessageSujet: London Thriller Dim 12 Juin - 16:10



Le Contexte

• • A v a n t . l a . T e r r e u r • •

Nous sommes en 3718. Une femme âgée qui se promenait au bord de la Tamise a découvert dans l'eau sombre un sac de plastique noir. Ayant ressemant entendu aux informations l'histoire d'un enfant agonisant retrouvé dans un sac similaire, elle crut au pire et sortit rapidement le pochon de l'eau pour l'ouvrir. Elle ne sut alors dire si ce qu'elle vit fut pire que ce à quoi elle s'attendait ou non. Le cabat contenait un tibia humain. Effrayé par sa macabre découverte, elle n'eut d'autre idée que de ce rendre à Scottland Yard. Les officiers furent presque aussi horrifiés que la dame.
Après analyses approfondies, il s'avéra que le tibias était celui d'un homme d'une vingtaine d'année environ. Les fichiers de disparus ne signalaient aucune disparition d'homme dans cette tranche d'âge. Et avec seulement un tibia, il était impossible d'identifier la victime. En plus du tibia, on avait retrouvé dans le sac un papier avec une écriture informatique où il était écrit avec ironie : « Il ne courra plus. »

Le docteur Dranns, alors légiste au moment des faits avait, par écrit, fait les observations suivantes : « Le tibia a été sectionné à trois centimètres en dessous de l'os du genoux, et le pied a été détaché du membre à la hauteur de la cheville. Et ce après la mort de la victime. Qui selon mes estimations en vu des vers présent lors de l'autopsie de ce vendredi treize Mai daterait de trois jours. Les endroits sectionnés n'ont pas été cautérisés et sont coupés avec un instrument très ancien, utilisé dans l'armée au XXème siècle. Il s'agirait d'une scie médicale qui ne déchire pas la chair et coupe l'os sans bavure. »

Six mois plus tard, sur la Tamise fut découvert un autre sac de la même sorte, contenant lui un pied. La note accompagnant ce membre était toujours de la même espèce, écrit cependant sur un papier différent, mais toujours par calligraphie informatique. « Celui-ci n'écrasera plus les insectes. » L'ironie était bien là lui aussi le même. Une fois de plus, l'identification avait été impossible.
Le docteur Dranns, toujours en poste au moment des faits fit les mêmes exactes observations. Et sont grand âge approchant, il prit sa retraite. Laissant sa place au Docteur Swann.
Tous les six mois avec exactitude on retrouvait un nouveau morceau de corps et un autre petit mot dans un sac noir. Mais jamais autre chose. Tout ce que les inspecteurs savaient, c'était que le tueur choisissait toujours des hommes d'une vingtaine d'années qu'il était impossible d'identifier. Il n'y avait jamais d'empreinte, que ce soit du tueur ou de la victime. Le criminel parvenait toujours à tout enlever, et lorsqu'on avait retrouvé, quelques mois après le pied, une main dont les doigts avaient été poncé avec du papier de verre pour retirer les sillons des empreintes uniques de l'homme. Et bien il avait été crié partout que cet homme était incroyablement intelligent.

Débuta alors une descente aux enfers. Les policiers d'abord juste très intrigués par ces meurtres s'occupaient encore des autres affaires, mais bien plus sommairement. Mais lorsque arrivèrent de nouveaux meurtres, ils ne s'intéressèrent plus qu'à ça. Bien vite on décela que ces crimes n'étaient pas comme les précédents tant ils étaient violents. Peut-être ce premier tueur en avait-il inspiré un autre ? Les forces de l'ordre pouvaient à chaque fois retrouver le cadavre en miette, accompagné d'un dessin et de petits gâteaux.
Les observations étaient formelles, les crimes étaient bien de la même personne, mais plus par pulsion qu'autre chose. L'arme n'était jamais identique, barre de fer, arme blanche... Mais la signature bien particulière et la violence, étaient les seules choses qui liaient ces crimes. Bien qu'ils soient réguliers sans l'être, on craignait surement plus ce meurtrier là que l'autre, tant on en savait déjà plus sur son compte. Et pas des choses plus glorieuses...
Dans les rues on craignait plus d'être tuer par le charognard de Londres que par le démembreur. Premièrement parce que le démenbreur ne tuait que des hommes, deuxièmement, on ne savait pas ce qu'il faisait à ses victimes avant de les tuer. Oui, pour les civils, le charognard de Londres était bien plus effrayant.
La cité de Londres sombra alors encore un peu plus dans une démence. Deux ans avaient suffis à cette prestigieuse ville pour devenir des plus sordide.

• • A u j o u r d ' h u i • •

Les messages du démembreur sont un peu plus fréquents qu'avant, on remarque que maintenant, l'écart entre les crimes est de trois mois. Les forces de l'ordre se fichent aujourd'hui de réprimander sévèrement les petites infractions. Bien sur, ils s'en chargent parfois quand ça leur chante... Mais c'est bien dérisoire. L'ordre étant perdu, les petits civils en profitent pour faire ce que bon leur semble. Le nombre de braqueurs, de bandits, et de voleurs à colossalement augmenté, mais personne ne fait rien. Tout le monde ou presque profitant de la situation laissant leur coté infâme voir le jour.
De surcroit, pour obtenir n'importe quel brin d'information, personne n'hésite à s'octroyer les faveurs d'un témoin. C'est devenu en quelques temps un marcher d'échange en plein essor. Un peu de bon temps contre une information. Tout le monde s'autorise à pratiquer ça. Même ceux qui n'en ont pas vraiment besoin.
Dégoutés par cette corruption, les mafieux ont alors décidé d'entrer dans la danse afin de non pas rétablir l'ordre, mais plutôt de découvrir par eux même qui sont les perturbateurs.Les policiers ne s'en sortant vraiment plus seuls ont décidé (après tout de même deux ans), à faire appel aux profileur. Ces hommes sont parait-il capable d'établir un profil psychologique des meurtriers. Mais jusqu'à présent, ils n'ont pas vraiment fait avancer les choses.

Il est du bon plaisir de chacun d'exécuter ce qu'il lui convient de faire. Puisque désormais, vous n'êtes plus autant surveillé que par le passé, pourquoi ne pas en profiter ? Peut-être tenterez vous de percer à jour ce mystère, ou bien peut-être profiterez vous de cette vile situation afin de vous enrichir, ou tout simplement de vous faire plaisir. Votre vie après tout, est dirigée par vos seules envies. Plus personne ne vous reprochera d'avoir volé dans une boutique, d'avoir vendu de la drogue au premier junki venu. Vous êtes ici dans une jungle de technologie. Londres et son passé historique riche abrite vos délires et ce, quels qu'ils soient.
Qui choisirez-vous d'être ? Un de ses flics véreux ? Ou plutôt l'un de ses pauvres petits citoyens innocents qui ne révèle leur vraie nature qu'une fois la nuit tombée ?

Peut-être est-il encore possible de tout faire changer ?
[Les deux tueurs en série de l'histoire seront interprétés par deux joueurs gardés secret.] __

•• S T A F F ••


Joins us on
London Thriller[/center]

London Thriller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» LONDON TO BRIGTHON 2010
» LONDON TO BRIGHTON Week end du 16 Mai
» u turn THRILLER
» London-Edinburgh-London 2009, du 26 au 31 juillet
» echarpes burberry london

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Tea :: Nos partenaires-