Partagez|

Canif et lunettes [Relations de Cyan]

avatar
Cyan Nightingale

Messages : 16
Date d'inscription : 01/05/2011
Localisation : Devant son portable.

Carte d'identité
Groupe : Queen/Pandoras
Classe : 12ème année
Relations:

Mon image
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Canif et lunettes [Relations de Cyan] Mer 31 Aoû - 23:20

Le monde est un immense plateau de jeu.
Et Londres, un territoire.
Mon territoire.

[ Qui est Cyan Nightingale ? ]

De jour, de nuit...Reine blanche,
« Vous cherchez quelqu'un, ici ? ...Pardon, des informations ?
Ce n'est pas le genre de choses que les parents d'élèves viennent nous demander d'habitude...Vous n'êtes pas un parent ? Ah...Bon...D'accord. Mlle Nightingale a bien été dans ma classe, quelques années plus tôt...De ce que je me rappelle, elle n'était pas vraiment différente des autres...Mis à part le fait qu'elle ait des origines asiatiques, oui. Je me demande si elle a subit des brimades à cause de ça...Mais bon, avec son charisme, je ne pense pas. C'est vrai, elle avait l'air de beaucoup étudier, vous savez ! Elle avait plutôt de bonnes notes...Enfin, elle restait dans la moyenne. Un peu au-dessus. Mais elle semblait bien s'entendre avec les autres, et restait aimable et attentive quoi qu'il arrive ! Même si elle aurait pu participer un peu plus...Depuis ce temps ? Je ne l'ai pas beaucoup revue. Sans doute une ou deux fois dans les couloirs. Elle n'a pas l'air d'avoir beaucoup changé...Hum, par contre...Je ne sais pas...Je ne sais pas si ce n'est qu'une impression, mais elle semble plus...Imposante. Ou plus sombre...Mais je dois rêver, je pense. Bref, j'aurais aimé avoir des élèves aussi polis qu'elle, cette année...Et puis, et-Ah ! Veuillez m'excuser, mon prochain cours m'attend.»
Témoignage de Mme Cathy I., actuellement professeur de langues dans le premier bâtiment.

...Contre Reine noire.
« Hé, vous, le vieux, c'quoi votre problème, là ?
On peut pas rester là toute la nuit, vous l'savez, ça ? Si on reste là, elle va encore nous tomber dessus. Si elle revient, vous, votre famille, votre femme ou j'chais pas quoi, vous êtes tous morts, ce sera de votre faute si elle nous retrouve. Mais bon...Cette fille, là. Hé, Sue, tu t'es fait tabasser par elle, non ? Ouais, c'est ça. On l'a retrouvée à moitié dans les vapes, avec du sang plein le visage. Notre Sue, là, elle a 14 ans, elle vient d'arriver et ne sait pas se défendre, et c'est qui le con qui tabasserait un poussin comme ça ? Tss. Le pire, c'est qu'on l'a retrouvé, ce con ! Enfin, cette salope, plutôt. C'était qu'une fillette, avec à peine 2-3 ans de plus ! On lui a rendu la monnaie, hein. Elle a amoché Sue, on a fait la même chose avec elle. J'vous dit qu'on aurait pas dû. Savez pas comme on le regrette. Le lendemain, là, elle nous a retrouvé. Enfin, pas elle. Ses gardes, ou un truc du genre. C'était une gosse de riche ou quoi ? Pour avoir des gamins pour la protéger ? On s'en est pris plein la gueule. Ils nous ont bien prévenu, en plus. On n'interrompt pas une partie en cours. Toute tricherie équivaut à une punition, hein ? L'hôpital s'est pris 4 patients d'un coup. Sérieux, moi, je dégage de cet endroit. »
Témoignage d'un gang de jeunes filles, dont les identités ne seront pas dévoilées par mesure de sécurité.


Deviendrez-vous mes pions ?
Prêtez serment, et je vous accorderai ma confiance...Ou pas.

[ Demande de lien ? ]
- Des amis...Enfin, des gens sur qui me reposer. Un peu. Juste un tout petit peu.
- Des ennemis...Ou ce que sont la plupart des gens qui m'entourent.
- Des victimes, parce qu'il ne manque plus que toi sur mon tableau ♥
- Des connaissances. Toi, moi, lui, elle. Gris et neutre, de simples personnes ayant croisé ma route. Pour le meilleur, et pour le pire.
- Autre...Es-tu l'exception parmi la foule indifférente qui traverse jour et nuit les rues de Londres ?

Car sans peuple, un souverain n'est rien.
Ou du moins, pas grand-chose.

[ Relations de Cyan Nightingale. ]

- Les Poupées Robots en général
Tout doucement, un carillon fit connaître l'heure du thé aux habitants de l'immense demeure. Une petite fille, les cheveux noués en deux couettes ornés de jolis rubans et vêtue d'une robe pastel descend, ou plutôt exactement, dégringolait les escaliers de ses petites chaussures vernies. C'était l'heure du thé, ou Papa laissait sur son bureau tous les papiers qu'il tenait tout le temps à la main. C'était l'heure du thé, ou Maman faisait courir ses longs doigts fins sur la clavier du piano qui trônait fièrement dans le petit salon. C'était l'heure du thé, ou une fois de plus, comme toujours, une grande dame déposait silencieusement tasses et biscuits sur la grande table de bois. Des grandes dames et des grands messieurs, il y en avait plein dans la maison. Des Poupées Robots. La petite fille avait toujours vécu à leur côtés, mais éprouvait toujours un sentiment étrange à leur égard. Et plus elle grandissait, plus son malaise faisait de même. Pour parler en toute sincérité, peut-être que Cyan éprouve de la crainte envers ces automates. Ils sont vivants, mais ne le sont pas. Leurs bras, leurs têtes...Ils peuvent se briser, mais ne hurlent pas. Ils sont conscients, mais ne le sont pas.
Ils ne sont pas humains.
Ils ont été créés comme objets pour servir les vrais humains, alors traitons-les en tant que tels.

- Ses parents
Au départ toujours présent pour leur enfant, ils avaient été, au fil des ans, peu à peu accaparés par leur travail, leurs obligations, et ainsi, les joyeux moments emplis de rires qui rythmaient l'enfance de la jeune reine n'étaient désormais plus que de simples souvenirs. Son père, dirigeant d'une grande fabrique de Poupées Robots, passait la journée enfermé dans un bureau sombre. Les affaires baissaient, suite à la propagande qu'avait mené les Résistants. Oh, ce n'était pas grand-chose, et la fabrique gagnait toujours autant d'argent, mais les gens hésitaient à continuer de considérer ces automates comme de simples objets de consommation. Quant à sa mère, pianiste autrefois célèbre, elle ne se produisait plus que de temps à autre. Les jeunes avaient perdu leur intérêt pour ce genre de musique et de concert. Les jeunes ne se fiaient plus qu'à leur ordinateur et leurs Cds. Cyan, lorsqu'elle revenait à la demeure familiale, ne voyait que ses parents durant quelques instants, avant de passer le reste de sa journée en compagnie de ces Poupées qu'elle méprisait tant.
Pauvre Papa. Pauvre Maman.
Qui êtes-vous, maintenant ?

- Qui sera le prochain ?

Canif et lunettes [Relations de Cyan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [b]Pour ceux qui cherchent CASQUE BOL et LUNETTES d'epoque![
» casque masque lunettes
» [tuto photo] Montage de l'étui à lunettes Renault
» Lunettes polarisantes
» Lunettes de soleil polarisantes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Tea :: Fiches de relation-